Slam

 Scènes Slam et Tournois Slam, tous les 3èmes Mardis du mois, au Kitsch’N Bar !

PETITE HISTOIRE DU SLAM

Avant même de me lancer dans un petit historique, j’aimerai que vous graviez dans votre esprit que le Slam n’est pas une catégorie ou un style artistique, mais bel et bien un événement.

Importé des Etats-Unis (même si ses racines remontent au berceau de l’humanité) et rendu presque populaire par le film « Slam » de Marc Levin (Caméra d’Or au Festival de Cannes), le Slam est un art collectif, oratoire et acoustique, où la parole mise à nu fait face à l’auditoire. Seul compte le texte, qu’il soit lu, scandé, crié, improvisé, récité. Tribune de libre expression, chaque scène Slam donne la parole à tous et à toutes sans discrimination et réunit poètes, nouvellistes, rappeurs, improvisateurs et chanteurs tous animés d’une même passion pour l’écriture.
Concrètement, un événement Slam se déroule dans un lieu où la parole peut circuler librement. Les auteurs et le public sont invités à tour de rôle à monter sur une scène pour dire leurs textes. Un animateur ( appelé Maître de Cérémonie ou Slammaster) rythme la soirée et distribue la parole équitablement (3 minutes maximum de temps de parole par personne). On est donc slameur uniquement lorsqu’on monte sur scène pour déclamer un texte, pendant 3 minutes, et pas lorsque qu’on sort un album.

Le Slam est à l’origine un tournoi de poésie (Slam Poetry), souvent appelé Tournoi-pour-rire où 5 personnes volontaires choisies dans le public, sans compétence particulière, attribuent des notes sur 10 aux différents participants, sachant que ces notes sont totalement subjectives ! Marc Smith dit souvent à ce propos « Les meilleurs poètes ne gagnent jamais ».
Slam vient donc à la fois du verbe to slam qui veut dire percuter, claquer dans cet esprit que le poète doit réveiller le public, et en même temps un dérivé du mot chelem, donc le tournoi de poésie.
Nous développons principalement des scènes ouvertes de Slam (sans vote), mais des tournois sont proposés de temps en temps.

Il est reconnu en tant qu’art oral , un art de représentation qui exprime toute sa force dans l’instant de la déclamation. Il est musique de part les rythmes, sonorités et intonations des poètes, lorsque les mots sont vivants en dehors de toute signification, lorsque les impressions et sensations que crée le poète deviennent messages à part entière : lorsque la violence, la rébellion, l’injustice, mais aussi l’amour sont transmis dans le flot de paroles, dans le fleuve vivant que déclame le poète charismatique.
Le Slam est devenu le lieu de la liberté d’expression absolue !

Pour plus d’informations, merci de consulter ici :
http://ligueslamdefrance.com