Les ateliers de Slam s’adressent à un public très large, et ce dès l’école primaire.
Ainsi, U-BIC a déjà pu travailler avec divers partenaires : la JEEP et l’OPI (Prévention Spécialisée), des Collèges et des Lycées, les services jeunesse municipaux, le Conservatoire National de Strasbourg,  et des villes aussi diverses que Strasbourg (Quartiers Elsau, Hautepierre, Neuhof, Port du Rhin), Bischwiller, Châtenois, Ensisheim (Maison centrale), Haguenau, Obernai, Saverne, Sélestat, Wasselonne, …

  • Partenaires actuels pour 2009/2010 :

    La Défenseure des Enfants
    Service Jeunesse d'Oberhausbergen
    Maison d'arrêt de Strasbourg
    Médiathèque de Hauguenau
    Médiathèque de Truchtersheim
    Mission Voix Alsace
    L' OLCA
    Rectorat
    L' IFCAAD
    CRAPT-CARRLI
    L'Illiade
    Foyer Charles Frey
    JEEP et OPI
    Lycée Marcel Rudloff
    Lycée Le Corbusier
    Collège des Châteaux (Châtenois)

Des formations pour adultes sont aussi proposées.

Contenu des ateliers :
Présentation du Slam, découverte de jeux d’écriture et de mots, lecture de textes, travail corporel en vue de la prestation scénique, travail rythmique, jeux d’improvisation vocale. L’atelier Slam se base sur la participation du public concerné: ils écrivent leurs textes dans la perspective de travailler le contenu et d’aller vers une prestation scénique. L’esprit du Slam est dans ce sens : basé sur la notion de communauté, le Slam affirme le caractère démocratique de la poésie et lui ajoute une dimension de spectacle. Le Slam est un excellent support pour faire jaillir la créativité qui se trouve enfouie même chez des publics dits « en difficulté ».

Objectifs :

  • Faire découvrir une nouvelle pratique artistique qu’est le Slam : l’expression personnelle au travers de l’écriture et la déclamation de textes ;
  • Valoriser les capacités et les paroles du public concerné, renforcer leur estime de soi et leur identité par la créativité issue de l’écriture ou de la lecture de textes, et développer la créativité musicale ;
  • Valoriser l’esprit de groupe au travers du regard positif des autres, de l’écoute et du respect de la créativité de chacun ;
  • Apporter des techniques littéraires et rythmiques, maîtriser la langue et les mots ;
  • Participer à des scènes Slam (internes à la structure ou externes lorsque c’est possible).

 

La rencontre et le partage avec l’autre étant des valeurs fondatrices, l’Association Oaz’Art essait d’organiser des temps de rencontre entre ateliers : c’est ainsi qu’est né le concept d’un seul et même ensemble régional nommé « La Grande Tribu du Slam » : toutes les personnes participants à ces ateliers se retrouvent membres de cette Grande Tribu qui se retrouve de temps en temps pour échanger et partager leurs textes lors de sessions Slam.